All Along the Watchtower

J’ai failli participer à un album collectif sur Bob Dylan. Chez Delcourt, ils étaient bien emballés par ma proposition, mais le staff du chanteur a trouvé mon interprétation de la chanson trop politique…tant pis. (ci-desous, les 4 pages crayonnées de ce chef-d’oeuvre perdu à jamais).




13 réflexions au sujet de « All Along the Watchtower »

  1. Salut Brüno
    oui étonnant surtout quand on connait le contexte des années 60 – 70 aux états-unis et l’implication plus que politique dans les chansons de Dylan…Tes 4 très bonnes pages résonnent d’autant plus actuellement avec la possible future élection d’un certain Barack Obama…Les temps changent…
    A part ça je suis toujours impatient de lireJunk 2, c’est pour quand donc?
    Longue vie à toi et à ton univers, putain c’est vraiment un plaisir de te lire et de rentrer dans tes cases!
    salut
    mick

  2. On vit une époque affligeante. Le staff de Dylan qui rejette ça… Bon, l’image est assez forte pour comprendre où on en est arrivé, je pense. Ca devient usant.

    Encore une fois, Brüno, du bon boulot de toute façon.

  3. Splendide !
    Ce que j’admire le plus chez vous c’est le sens de la mise en images, mais là, sur ces planches, c’est le trait : vos crayonnés sont splendides.
    Sinon, quel drôle d’idée que de demander son avis au staff du chanteur ?!

  4. rien à rajouter … juste un ‘tit message de plus pour te féliciter et t’encourager, si besoin était !!

    euh sinon, ce projet de "la main de Crésus", ca dit quoi ?

  5. Comme d’hab, les crayonnés pourraient presque suffire à une édition tant ils sont de qualité.
    J’ai relu, il y a peu de temps, NEMO et je suis toujours admiratif de l’encrage et de la gestion des ombres.
    Chapeau bas monsieur brüno !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *